mardi 14 août 2018

Entreprendre des travaux d’accessibilité


En France, les problèmes d'accessibilité concerne près de 12 millions de personnes confrontées à un handicap, une maladie ou à la vieillesse. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place la Loi handicap en 2005 dans le but de fournir une meilleure accessibilité et du matériel adapté aux personnes à mobilité réduite (PMR). Voici un guide utile pour vous aider à entreprendre des travaux de mise à jour des normes.
Symbole du handicap peint sur le sol
https://pixabay.com/fr/fauteuil-roulant-v%C3%A9hicule-chauss%C3%A9e-3105017/

 

Quels lieux sont concernés ?

La question de l’accessibilité touche à la fois les lieux publics (musées, magasins, cinémas, etc.) regroupés sous l’appellation d’établissement recevant du public (ERP) que les logements individuels. Elle concerne aussi les espaces publics extérieurs comme les parcs, les rues, etc. et bien entendu les lieux de travail. Toute nouvelle construction devra se conformer aux nouvelles lois en vigueur, et tous les autres ERP disposent d’un certain nombre d’années pour mettre à jour leur accessibilité.

Les démarches et les aides

Pour vous accompagner dans cette transition, le gouvernement a créé l’Agenda d’accessibilité programmée (Ad’Ap). Il facilite les démarches et propose un encadrement pour accompagner tous les établissements, chefs d’entreprises et autres constructeurs à s’engager pour l’accessibilité.
Au niveau des travaux individuels réalisés par un particulier dans son habitat, il existe des coups de pouce sur le plan financier comme le crédit d’impôt proposé par l’état.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire