mardi 29 novembre 2016

Trois astuces pour bien aménager votre jardin

Voici trois astuces pour vous aider à aménager correctement votre jardin, quelles que soient ses caractéristiques.

Faites un plan

La première chose à faire avant de commencer à aménager votre jardin est de faire un plan de celui-ci. Prévoyez plusieurs espaces en définissant bien leurs différents endroits. Par exemple, réservez-vous un espace pour vous détendre avec des chaises longues, une balancelle ou encore un grand jacuzzi familial, le tout sous un arbre ombragé. Prévoyez également un espace dédié au potager ou encore un autre pour vos enfants avec des balançoires, une cabane… Pour cela, soyez le plus pragmatique possible en pensant à tout. Par exemple, évitez d’installer les jeux pour enfants juste à côté de votre potager. Votre jardin doit en effet être le plus accessible et bien pensé possible.

Pensez à l’ambiance

Un jardin c’est avant tout un lieu agréable. Il faut donc penser à l’ambiance qu’il va pouvoir dégager. Tous les goûts sont possibles et envisageables : jardin contemporain, zen, champêtre… L’important est que le tout soit bien ordonné pour qu’une ambiance générale s’en dégage naturellement. Et cela va passer par le choix de vos plantes et de vos matériaux. Par exemple, pour un jardin moderne, évitez de trop utiliser de bois, plus recommandé pour une ambiance nature ou zen.

Ne surchargez pas votre jardin

Attention à ne pas trop en faire non plus en remplissant votre jardin pour lui donner une ambiance particulière. Par exemple, un jardin zen ne veut pas dire un jardin rempli de fontaines et d’objets zen en tous genre. Restez simple en évitant d’accumuler trop d’objets et même de plantes. Il faut laisser votre jardin aéré pour que chacun puisse s’y sentir bien. Tout est question de mesure et une petite touche de décoration par-ci par-là sera plus efficace qu’un ensemble de babioles qui anéantiront au final l’effet recherché.

vendredi 25 novembre 2016

Les étapes pour construire sa maison 1/2

Faire construire la maison de ses rêves est sans doute quelque chose qui plairait à beaucoup d’entre vous. Pour cette raison, nous avons décidé de vous présenter les différentes étapes nécessaires à la construction d’une maison, de la conception des plans à la fin des travaux en passant par la demande de permis de construire.

Maison en construction
https://www.flickr.com/photos/armchairbuilder/

jeudi 3 novembre 2016

Décorateurs et architectes d’intérieur, les pro de l’aménagement

De formations similaires, le décorateur et l’architecte d’intérieur n’ont cependant pas les mêmes missions ni responsabilités. Apprenez-en plus sur ces deux métiers pour mieux choisir celui qu’il vous faut lors d’un aménagement d’intérieur.

Intérieur décoré dans un style bling.
https://www.flickr.com/photos/outsapop/

Le goût du décorateur

Sans formation obligatoire, le décorateur d’intérieur table sur son goût, sa culture et sa connaissance dans les domaines requis (décoration, art, colorimétrie, organisation d’espace) et la multiplication de projets pour valider son travail, se faire un nom. Cependant, un bac +2 ou 3 en Design d’espace, Architecture d’intérieur et décoration ou Architecture d’intérieur design sont évidemment un plus pour démarrer l’activité et rassurer les clients.
De grandes capacités d’écoute et d’empathie sont indispensables, le décorateur doit s’effacer derrière le client, et la gestion d’un budget s’impose. Aujourd’hui, les logiciels informatiques sont des outils appréciés par le professionnel mais aussi par le client, pour ce qui est de la modélisation du projet. Des points partagés avec l’architecte d’intérieur.
La principale différence avec l’architecte d’intérieur consiste en ce que le décorateur ne peut pas modifier la structure des pièces, l'immobilier. Si votre cas requière d’abattre ou monter une cloison, il faudra vous adresser à un architecte d’intérieur.

La responsabilité de l’architecte

Multitâche, l’architecte d’intérieur intervient pour réorganiser des locaux d’habitation, de bureaux ou de commerce. En tant que constructeur, il peut inclure à son projet des travaux structurels, comme refaire l’électricité, un sol, un mur. Du coup, les travaux engagés par un architecte d’intérieur bénéficient de son assurance décennale (garantie de dix ans). Un point à vérifier avant de signer. En tant que chef de projet, l’architecte d’intérieur est maître d’œuvre, c’est-à-dire qu’il planifie les interventions des artisans de façon logique, suit le chantier, organise les règlements et enfin aide le client à établir des réserves s’il le faut.
Enfin, l’architecte d’intérieur doit être titulaire d’un des 15 diplômes de niveau bac +5 reconnus par le Conseil français des architectes d’intérieur, dispensés par des écoles supérieures publiques et privées.

vendredi 28 octobre 2016

Des maisons imprimées en 3D



Actuellement, construire une maison prend énormément de temps : il faut demander un permis de construire, engager un architecte, réaliser des plans et enfin, entamer les travaux qui peuvent durer pendant des mois ou plus… Autant dire qu’il ne faut pas être pressé ! Désormais, grâce à l’imprimante 3D, nous allons pouvoir réaliser un gain de temps considérable.
Une imprimante 3D
https://www.flickr.com/photos/zigazou76/


mercredi 26 octobre 2016

Une lampe en carton recyclé, 100 % écolo

Ça ne vous a pas échappé : le monde de la déco vogue sur des tendances écoresponsables. De ce fait, ce qui passait pour un objet de peu de qualité il y a quelques années peut se retrouver propulsé sur le devant de la scène écolo. C’est le cas des boîtes à lumière estampillées ¿adónde?. Fabriquées en carton recyclé, elles sont design et 100 % écolo. C’est peut-être le détail qu’il manquait à votre intérieur.

Boîtes à lumière colorées en carton recyclé de la marque ¿adónde? accrochées au mur.
Capture d'écran de la "boîte à lumière" sur le site www.adonde.fr.

vendredi 14 octobre 2016

Cuisiniste ou architecte en premier ?

Vous avez peut-être pour projet de construire ou de donner un sacré coup de réfection à votre domicile. Il va falloir concevoir la cuisine, la salle à manger, le salon et peut-être plus, selon l’ampleur des travaux que vous projetez d’entreprendre. Lorsqu’on touche au gros œuvre, mieux vaut penser global et ne pas se lancer dans des plans de cuisine précis sans avoir étudié l’assemblage du reste de la demeure. Dans un premier temps, celui qu’il vous faut s’appelle l’architecte.

Des plans d'architecte avec une équerre
https://pixabay.com/fr/users/BrooklynJohn-299106/

jeudi 22 septembre 2016

Eclairage décoratif, pleins feux sur les lampes de suspension

Une habitation qui manque de luminosité engendre une atmosphère froide, fermée, et peut même entrainer de la déprime. L’éclairage joue un rôle déterminant sur le climat et l’ambiance de la maison. Il affecte même l’humeur de ses occupants. Les lampes d’extérieurs occasionnent le bonheur de se baigner le soir, lorsqu'elles sont aménagées près de la piscine. Elles mettent en valeur les plantes et fleurs qui ornent la cour, et éclairent l’allée. Les lampes d’intérieurs comme d’extérieurs offrent le confort et le plaisir de visualiser leur effet sur les mobiliers et les murs. Les simples ampoules sont obligatoirement  à éviter dans les couloirs et les cages d’escaliers au risque de se casser la figure. 

©cote-lumiere.com