lundi 13 juin 2016

Le b.a.-ba de la boîte à outils

Les férus de bricolage le savent bien. Pour réussir sa vie de bricoleur, il faut une boîte à outils bien garnie ! Pour le côté plus professionnel de la chose, ils préfèrent appeler ça une caisse. Ça fait plus massif, on ressent l’idée de poids de l’outillage dont ils vont se servir pour réparer les volets en bois qui ont pris un coup de vieux.

https://pixabay.com/fr/users/TiBine-238708/


Reconnaissables à leur crayon derrière l’oreille, ces passionnés optent généralement pour une boîte en métal dont certains compartiments se déplient. Ils sont friands de la multiplicité des rangements fonctionnels, facilement accessibles et dans lesquels on peut caser un maximum de pièces.

Un maximum, oui. Il faut bien ranger la liste non exhaustive suivante. Avis à ceux qui souhaitent gâter un bricoleur : scrutez ladite caisse et l'établi du garage pour voir s’il a bien l’essentiel de la panoplie.

Ce que vous pouvez y trouver :


- un marteau arracheur de clous, avec lequel il peut donc arracher et enfoncer ;

- un ensemble de quelques tournevis avec du plat, du cruciforme, une clé à molette, un jeu de quelques clés à fourches, de clés Allen et de clés mâles ;

- une pince multiprise, certainement complétée par une pince coupante ;

- une scie égoïne pour le bois et une scie à métaux dont on se sert à force d’huile de coude ;

- une perceuse à percussion avec forets et chevilles adéquates ;

- un mètre enrouleur ;

- un cutter ;

- un serre-joints ;

- un assortiment de vis et pointes ;

- un niveau ;

- une équerre ;

- de la colle à bois ;

- du papier abrasif ;

- un rabot.


Lorsque vous aurez repéré l’accessoire manquant, faites donc un tour sur la boutique en ligne de Bricolorer, spécialiste de la quincaillerie de volet. Vous pourrez ainsi compléter ce qui manque à votre ami bricoleur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire