mardi 17 avril 2018

Le portail dans l’ère de la domotique


La domotique apporte une nouvelle ère qui concerne tous les éléments de la maison : de l’allumage de la cheminée à l’éclairage d’une pièce, en passant par le nettoyage automatique jusqu’au portail. Pour ouvrir ou fermer son portail par exemple, il n’est désormais plus nécessaire de descendre de sa voiture ou de klaxonner pour que quelqu’un ouvre. Les avantages sont multiples et il en existe un grand nombre de variétés.


 

Les variétés de portails électriques


Un portail électrique peut aussi bien être de type battant que coulissant. Pour le style à battant, la motorisation du portail peut se faire par vérins. Exerçant d’importantes forces au niveau des gonds, ce système convient particulièrement aux modèles de portail robuste de type acier. Il ne convient donc pas à un portail en bois ou en aluminium. Le dispositif à bras convient aussi au portail électrique. C’est d’ailleurs la solution la plus utilisée car sa mise en place très simple. Le système à roue est quant à lui conçut spécifiquement pour un portail motorisé sur terrain déformé ou en pente. Il existe encore un autre type de portail, avec dispositif enterré cette fois-ci. Ce dernier coûte le plus cher parmi ces ensembles.
En ce qui concerne le style coulissant, il existe une motorisation à rail vissé au sol et une motorisation autoportante. La première est la plus rencontrée. Le portail s’ouvre et se ferme par l’action du moteur situé sur le rail. Aussi, ce type d’installation nécessite un socle pour fixer à la fois le moteur et le poteau de guidage. Il convient notamment au portail électrique lourd. La seconde motorisation ne comporte pas de rail dans le dispositif, mais plutôt une crémaillère. Le portail ne prend donc pas contact avec le sol comme avec le rail, mais reste suspendu. La crémaillère sert de mécanisme pour laisser le portail se mouvoir sans difficulté.
Dans tous les cas, pour commander l’ouverture et la fermeture automatique du portail, il est possible de choisir entre plusieurs options comme l’usage de code, de signal radio ou, plus simple, d’une télécommande.

Matériaux de portail électrique


Le portail électrique existe dans tous les types de matériaux. Il convient donc de le choisir en fonction de votre propriété afin d’éviter un portail totalement contrasté avec le décor.
Un portail en bois motorisé convient parfaitement à une maison avec porte et fenêtres en bois. Il faut seulement retenir son caractère vieillissant. Il est donc impératif de l’entretenir régulièrement. Le portail motorisé peut aussi être en fer forgé. Dans ce cas, il faut vérifier si le lieu d’installation n’est pas humide. Afin d’opter pour un matériau intemporel et résistant, il est possible de se tourner vers un portail motorisé en alu qui présente l’avantage de se marier à tous les décors grâce à la multitude de couleurs qu’il offre. Il peut en effet imiter facilement le coloris et style boisé ou métallisé. Le portail en PVC ressemble beaucoup au portail en alu, mais il est moins résistant. Il est par contre d’une grande légèreté.
Qu’importe le matériau choisi, le style et la couleur, il faut en tout cas répondre aux critères de normes existant actuellement. Un portail électrique doit ainsi suivre la norme européenne EN 13241 et 60335-2-95 et la norme française NF P 25-362. Le reste des options possibles n'est que complément : blocage automatique en cas de tentative d’effraction par forçage manuel, lampe ou alarme intégrée font partie des possibilités. Mais même sans ces compléments, un portail motorisé présente déjà un caractère de simplicité et de durabilité pour une ouverture à distance.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire