jeudi 3 mars 2016

La douche ou le bain ?

Si l'on donne l’impression d’enfoncer une porte ouverte en posant la question du bain ou de la douche, ce n’est pourtant pas si évident. On vous imagine, en plein questionnement, à l’heure de retaper votre ancienne salle de bain ou au moment d’en adopter une nouvelle. Pour quel aménagement d’intérieur opter ? Faut-il miser sur les portes de placard coulissantes pour gagner de la place ? Doit-on céder à la tentation du bain relaxant ou aux vertus dynamisantes, et surtout économiques, de la douche ?

Un garçon dans un bain.
https://pixabay.com/fr/users/Unsplash-242387/


Globalement, il est acquis que le remplissage d’une baignoire est un gouffre à eau. Il en faut environ 200 à 250 litres, suivant la taille de la structure, pour que le bain soit à ras bords. Forcément, ce genre de consommation nécessite beaucoup d’énergie en amont pour chauffer la quantité de liquide. On estime que cela représente plus d’un litre de mazout.

En comparaison, une douche de cinq minutes avec un pommeau de douche ordinaire peut représenter l’équivalent d’un petit bain, figurez-vous. Ledit pommeau débite 20 à 30 litres d’eau par minute. Faites le calcul… Alors une douche de dix minutes dans ces conditions, vous imaginez.

Le plaisir responsable : on dit oui

En revanche, un petit bain, d’environ 125-150 litres, permet aussi de se détendre en position allongée, tout en consommant moins d’eau et d’énergie que lors d’une baignade grand luxe.
Ainsi, si vous ne pouvez pas cumuler baignoire et douche, optez pour la baignoire en l’utilisant de manière écoresponsable.

C’est-à-dire : prenez de temps en temps un mini bain - besoin de détente oblige -, et adoptez absolument un pommeau de douche économique, grâce auquel même une douche de dix minutes vous permettra de consommer moins que lors d’un petit bain (60 litres pour une douche de cinq minutes).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire